Comment financer un atelier de transformation à la ferme ?

Guide à lire
Sur la ferme

Comment financer un atelier de transformation à la ferme ?

Vous avez le projet de transformer votre production à la ferme, mais avant de tenir votre produit final entre les mains, quelques étapes vous attendent. La première d’entre elles sera de trouver comment financer votre atelier de transformation. Étapes préalables, business plan, aides financières… on vous aide à y voir plus clair !

Je m'inscris pour voir le contenu

Ressource créée par notre partenaire

Pour lire la suite, créez votre compte sur La Grange

Pour télécharger le document, créez votre compte sur La Grange

Pour découvrir ce contenu, créez votre compte sur La Grange

La Grange c'est :

Une plateforme gratuite, pédagogique et accessible à tous
Tout pour mon projet d'installation, réuni au même endroit
Une communauté active pour partager, s'entraider et avancer ensemble.
Guide à lire
Sur la ferme

Comment financer un atelier de transformation à la ferme ?

Vous avez le projet de transformer votre production à la ferme, mais avant de tenir votre produit final entre les mains, quelques étapes vous attendent. La première d’entre elles sera de trouver comment financer votre atelier de transformation. Étapes préalables, business plan, aides financières… on vous aide à y voir plus clair !

Ressource créée par notre partenaire

Sommaire du guide

Le financement d’un atelier de transformation : qu’est-ce que cela englobe ? 

Lorsque vous décidez de franchir le pas de la transformation de vos matières premières directement sur votre exploitation, il est essentiel de ne rien oublier. En particulier en ce qui concerne la recherche de financement pour votre atelier de transformation. Avant de vous lancer dans cette aventure, il faut tout d’abord réfléchir à l’ensemble des coûts. Tous les pôles de construction de votre futur atelier doivent être pris en compte, en considérant pour chacun d’entre eux à la fois les matériaux, mais aussi la main-d'œuvre. 

Plusieurs scénarios sont possibles, avec des coûts différents : 

1.    La construction d’un bâtiment de transformation ;

2.    L’aménagement d’un atelier de transformation dans un bâtiment existant ;

3.    L’installation d’un laboratoire de transformation clé en main.

Concrètement, quels sont tous les éléments à prendre en compte en amont de votre financement d’un atelier de transformation ? 

  • La préparation du terrain, avec le terrassement, les adductions en eau et en électricité, ainsi que l’évacuation des eaux usées.
  •  La construction du bâtiment, c’est-à-dire la charpente, la toiture, la maçonnerie, l’électricité, la plomberie, l’isolation, la ventilation, le chauffage et la climatisation, les menuiseries (portes et fenêtres), les revêtements des sols et des murs …
  • Dans le cas de l’aménagement d’un bâtiment existant, ces travaux seront sans doute moins lourds mais des adaptations sont à prévoir (cloisons, arrivées d’eau, d’électricité, etc).
  • L’équipement de l’atelier, il vous faudra prévoir non seulement le coût des machines, mais aussi les frais liés à la livraison, à la mise en service, et à la formation à leur utilisation. 
  • Les frais liés au permis de construire, car il vous faudra potentiellement faire appel à un architecte pour fournir les plans à déposer lors de la demande.

L'installation d'un atelier clé en main : l'exemple de FermaLab

Il est possible de faire appel à une entreprise qui vous proposera un atelier livré clé en main comme le propose FermaLab par exemple. Lorsque l’on opte pour un atelier où tout est compris, le prix donné inclut d’office tous les frais mentionnés ci-dessus. Cela facilite généralement les démarches et permet de ne rien oublier.
Un atelier “clé en main” nécessite quand même de prévoir un terrassement, quatre plots béton, et les arrivées en eau, électricité ainsi que l’évacuation des eaux usées. Autre avantage de ce genre de solution, tous les ateliers peuvent être proposés dans des conteneurs et modules de moins de 20m2 ne nécessitent pas de permis de construire.

FermaLab propose également des ateliers plus grands, dans ce cas, les plans requis lors de la demande de permis de construire sont fournis par l’entreprise elle-même. Vous n’avez alors pas besoin de faire appel à un architecte qui vous demanderait une somme supplémentaire.
“Avec Fermalab, notre objectif est de simplifier l’accès à la transformation pour les agriculteurs, en leur proposant des ateliers clés en mains, modulables, et qui permettent une installation rapide. Lilian Stigliani, co-fondateur Fermalab.”

Quelles sont les démarches préalables à la recherche de financement de son atelier de transformation ? 

Définir son projet de transformation à la ferme

Avant toute chose, il est essentiel de définir clairement quel est votre projet. Pour cela, il faut commencer par déterminer quelle est la matière première que l’on souhaite transformer. Puis, on définit quel est le produit final que l’on souhaite obtenir. 

  • Vous avez une production de lait ? Définissez si vous voulez le transformer en yaourts, fromages, glaces ou autres desserts lactés. 
  • Vous faites du maraîchage ? Vous pouvez vendre vos produits pour de la restauration, en faire des conserves ou encore de la soupe ou des compotes. 
  • Vous produisez de la viande ? Votre projet peut se tourner vers des plats traiteurs, de la vente fraiche ou des conserves. 
  • Vous faites des céréales ? Avez-vous pensé à faire de la farine, des pâtes, des huiles ou de la boulangerie ?    

 À cette étape, il est crucial de passer par une étude de marché : il faut absolument vous renseigner sur les produits déjà vendus aux alentours et les débouchés existants. S’il y a déjà trop de fromagers dans le secteur, vous pourrez peut-être vous différencier en faisant des glaces par exemple.

 Quand votre produit est défini, il vous reste encore à savoir quelle quantité vous voulez transformer et quel sera votre prix de vente. Et vous devrez aussi définir comment vous allez vendre vos produits ; encore une fois de nombreuses options existent : marchés, magasins spécialisés, sites web, revendeurs, etc. 

Cette réflexion est déterminante pour les étapes suivantes, car comme vous pouvez vous en douter les installations et les coûts diffèrent énormément en fonction de votre objectif.

Établir le business plan pour financer un atelier de transformation 

Grâce à tous les éléments que vous avez définis précédemment, c’est le moment d’établir le business plan lié à votre future activité de transformation.  

Celui-ci devra réunir toutes les informations concernant la nature du produit que vous vendez, son prix, la quantité prévue à la vente, le prix de vente, les canaux de commercialisation, ainsi que les charges (main d’œuvre, eau et électricité,…). Grâce à ces éléments, vous pourrez également définir les revenus que vous prévoyez de vous dégager.

Cela vous permettra également de vous rendre compte de la quantité à transformer pour que l’atelier soit rentable et intéressant pour vous. 

Dans ce business plan, vous devrez aussi prendre en compte les investissements pour la construction / installation de cet atelier ainsi que leur amortissement.

💡 Le plan d’amortissement est un élément crucial à considérer dans le financement de son atelier de production. Pour définir le montant de cet amortissement, divisez le coût de l’atelier par le nombre d’années sur lequel vous l’amortissez. À titre d’exemple, un atelier clés en mains FermaLab peut s’amortir sur une durée de 2 à 7 ans selon la rentabilité de votre projet.

Faire des devis pour son atelier de transformation à la ferme

Maintenant que votre projet est clair, et que tous les postes de coûts ont été identifiés, il est temps de connaître la somme que vous devrez financer. Combien va vous coûter cet atelier de transformation en termes d’investissement ? 

Faites des devis correspondants à tous les postes de coûts identifiés dans la première partie. Il est essentiel d’établir le montant de chaque pôle en ne laissant rien au hasard afin d’avoir un montant précis. Surtout, n’hésitez pas à faire plusieurs devis auprès de plusieurs entreprises afin d’obtenir des comparatifs et éventuellement de pouvoir négocier certaines prestations.

Si vous optez pour une offre clé en main avec un conteneur FermaLab, un seul devis sera nécessaire. Ce dernier regroupera l’ensemble des pôles de dépenses, ce qui peut simplifier cette tâche minutieuse. Vous devrez toutefois ajouter les frais de préparation du terrain, pour lesquels les plans vous seront fournis (terrassement, 4 plots béton, arrivées eau et électricité, et évacuation des eaux usées). 

Dans certains cas, au vu des coûts et de l’investissement à prévoir et des besoins aux alentours, il peut être pertinent de réfléchir à un laboratoire de transformation mutualisé avec d’autres producteurs et productrices des environs, d’autant plus si vous êtes dans un secteur dans lequel il y a peu de laboratoires. Les ateliers de transformation collectifs apparaissent aujourd’hui comme l’une des solutions pour rendre viables et vivables les circuits courts paysans. Cela peut se faire aussi dans le contexte d’une CUMA.   

🌾 Le laboratoire collectif : l’exemple du labo de la Ferme Lab de Carbouey


La ferme Lab de Carbouey, une association de développement de l’agroécologie basée en Sud-Gironde, a récemment ouvert un laboratoire collectif de transformation de produits végétaux et animaux bio à Castillon-de-Castets. Les initiatrices du projet sont parties du constat qu’il n’y avait pas d’atelier de transformation labellisé AB dans les environs et qu’elles devaient toujours faire de longs allers retours pour transformer leurs produits. Il y avait donc un réel besoin pour un espace de transformation dans ce secteur.

Un ancien séchoir en grange typique du Sud Gironde, après de gros travaux de rénovation, accueille aujourd’hui le laboratoire, avec conserverie, pressage, stockage, atelier de découpe, etc. Le modèle économique repose sur de la prestation de services aux agriculteurs qui souhaitent l’utiliser et sur une activité de traiteur. 11 personnes, dont 9 producteurs et productrices, 1 chargée de projet et 1 cuisinière, sont aujourd’hui associées dans ce projet.
C’est un projet très ambitieux, qui a nécessité une intense recherche de financements et a été notamment soutenu par le Conseil général de la Gironde qui y voyait un réel intérêt pour les dynamiques agricoles et économiques du territoire.

Vous avez trouvez une ferme avec un atelier de transformation et vous souhaitez financer le foncier ?


FEVE est une foncière solidaire qui permet de financer le foncier agricole (terres agricoles, bâtiments agricoles et bâtiments d'habitation) pour celles et ceux qui souhaitent s'installer en agriculture. Soumettez une demande pour que votre dossier soit étudié. FEVE vous propose de financer le foncier avec vous, vous serez ensuite en location avec une option d'achat qui vous permettra, si vous le souhaitez, de devenir propriétaire à termes.


Quels sont les financements et les aides pour un atelier de transformation ?

Les banques pour financer un atelier

Les premiers acteurs du financement auxquels nous avons tendance à penser sont les banques. Ces dernières peuvent vous proposer un prêt classique pour l’achat de votre atelier. Mais il existe aussi des prêts dédiés au milieu agricole, qui permettent à tous les agriculteurs de financer jusqu’à 100% l’achat de leur matériel agricole. Ce prêt à taux préférentiel, pouvant s’étaler sur un remboursement sur 10 ans, peut être obtenu avec ou sans apport et possède l’avantage d’obtenir une réponse rapide, généralement donnée sous 48h. 

💡 Attention, l’obtention de ces prêts demande souvent de passer par un revendeur de matériel agréé, ce qui peut réduire les postes de dépenses éligibles. Il est possible que vous soyez face à une situation dans laquelle les équipements de votre atelier de transformation soient pris en compte mais pas le bâtiment, qui représente une grande partie de votre investissement.

Les solutions d’atelier de transformation clé en main sont généralement plus faciles à faire financer de A à Z, car elles sont éligibles à 100% à ces prêts dédiés, c’est le cas de celle de FermaLab. Aujourd’hui la majorité des banques possèdent une offre de ce type, c’est par exemple le cas pour le Crédit Agricole avec AGILOR, la Banque Populaire avec AGRILISMAT, le CIC avec CICAGRI, ou encore le Crédit Mutuel avec ACTIMAT.

Les aides publiques pour les ateliers de transformation

Il existe un très grand nombre d’aides publiques susceptibles de participer au financement d’un atelier de transformation. Il est important de bien vous renseigner afin de déterminer auxquelles vous avez droit. En effet, différents types d’aides existent, allouées par la Région, l’Europe, le Département ou encore l’État. 

Par exemple, dans le cadre du plan FEADER 2023-2027, des aides sont prévues pour les investissements permettant la mise en place ou la rénovation d’ateliers de transformation.  Le taux d’aide publique prévue par le Fonds Européen est de 30% dans le cas général + 10% pour les JA, personnes physiques, ou les agriculteurs personnes morales; avec une assiette plancher de 10 000€. À ces aides du Fonds Européen, peuvent s’ajouter des aides de la Région et du département.

Il existe plusieurs solutions pour vous aider à y voir clair sur les types de subventions auxquelles vous serez éligible. Internet est une immense source d’informations. Mais attention à ne pas vous noyer dans ce flot d’informations. Pour éviter cela, préférez des sites dédiés à ce type de recherches, tels que celui mis en place par le gouvernement : aides-territoires.gouv

Pour y voir plus clair, nous vous conseillons de faire appel à une structure d’accompagnement locale comme votre Chambre d’Agriculture ou l’ADEAR, ou de vous rendre dans votre mairie, pour obtenir plus de renseignements sur les aides pour un atelier de transformation. 

 Si vous le souhaitez, vous pouvez aussi faire appel à des cabinets spécialisés qui vous guideront dans votre recherche. Toutefois, ces derniers se rémunèrent par des frais fixes ou un pourcentage de commission sur la subvention qui vous sera allouée.

Gardez toujours à l’esprit que la possibilité d’obtenir une subvention varie selon votre projet, le lieu où il sera implanté, les politiques de l’Europe au moment où vous vous lancez... Mais aussi en fonction de votre profil : jeune agriculteur, production biologique, etc. Ce n’est pas parce que votre voisin n’a pas pu bénéficier d’une aide pour son atelier de transformation que vous n’y êtes pas éligible. Il faut anticiper cette recherche de subventions car elle nécessite de monter des dossiers et la réponse peut prendre quelques mois. Elle n’est cependant pas à négliger, avec des ateliers qui peuvent être financés à 30%, 50% en France métropolitaine, voire 80% dans les Doms-Toms par exemple. 

Les aides privées et les financements participatifs

Le financement participatif (ou le financement par des citoyens) peut être une source intéressante pour l'atelier de transformation. Deux solutions sont possibles :
- un financement en don : des particuliers, des connaissances personnelles ou professionnelles vous soutiennent dans ce projet en faisant un don (qui peut être avec contreparties en nature, tels que un panier de vos futurs produits !)
- un financement en prêt : des citoyens-investisseurs vous prêtent de l'argent pour financer le laboratoire de transformation et vous les rembourserez selon une échéance différée et définie en amont

L’installation d’un atelier de transformation dans votre ferme y serait parfaitement éligible.

Attention tout de même à bien sélectionner la plateforme sur laquelle vous inscrivez votre projet. Il est recommandé de passer par une plateforme spécialisée dans le milieu agricole ou de l’économie sociale et solidaire telle que MiiMOSA ou Bluebees, qui sauront réellement mettre en valeur votre recherche de financement pour un atelier de transformation.

La location d'un atelier de transformation ou la LOA 

Vous souhaitez garder de la flexibilité ? Vos conditions financières ne permettent pas l’acquisition d’un atelier de transformation ? Vous souhaitez tout de même faire partie de l’aventure de la transformation à la ferme ? La bonne solution pour vous est peut-être la location !

Il est peu courant de louer un atelier de transformation, mais des solutions existent. Par exemple en louant votre atelier à une connaissance avec qui vous le partagez.

Si vous souhaitez tester la transformation avant d’acheter, la solution la plus simple reste d’opter pour un atelier mobile, qui pourra être facilement installé et désinstallé de votre exploitation. 

De la même façon que votremachine.com propose la location de matériel agricole, FermaLab offre la possibilité de louer un atelier de transformation. Vous partez alors sur une location classique, ou bien sur une location avec option d’achat (LOA). Cette dernière solution comporte de nombreux avantages :

  • Pas d’endettement
  • Un contrat flexible (allant de 24 à 63 mois, voire même plus)
  • Des mensualités fixes
  • La possibilité d’acheter votre atelier en fin de contrat de location, l’argent investi dans la location est alors considéré comme le début de l’achat

 

Conclusion

Si vous êtes décidé à vous lancer dans l’aventure de la transformation, il est nécessaire d'avoir bien défini votre projet en amont et pensé à tous les postes de coûts. Plusieurs types de subventions et de financements sont possibles en fonction de votre projet, de votre objectif et de vos contraintes financières. Il est important de bien se renseigner en amont, il existe de nombreux acteurs qui peuvent vous accompagner et également vous faciliter l’accès à la transformation.

Ce guide a été écrit par

Gaelle Pulcini
CEO supportlab / développement Fermalab

Ces ressources pourraient vous plaire

🚨 Spécial Salon de l'Agriculture
FEVE lance un appel à projets pour financer votre ferme !
FEVE achète la ferme grâce à l'argent collecté auprès de citoyens et vous la met à disposition via un bail rural en location avec option d'achat !
Je candidate